"Provincialiser nos épistémologies à travers la poésie ?" Valentina Gosetti

  • Recherche
Publié le 9 avril 2024 Mis à jour le 9 avril 2024
Date(s)

le 18 avril 2024

15h
Lieu(x)

Campus Carlone

CTELA s.E301 (Bat. Extension)
Affiche
Affiche

Provincialiser nos épistémologies à travers la poésie ? Un cadre théorique pour Poetry in the Provinces

L’objectif de cette communication est de proposer une revalorisation de l’idée même de « provincialisme » en tant qu’outil multiculturel pour décentrer les études littéraires. Cette question sera abordée à travers les principaux éléments du cadre théorique qui sous-tend Poetry in the Provinces: Reclaiming Provincialism in Nineteenth-Century France (à paraître avec Liverpool University Press), une étude qui vise à décentrer notre idée de poésie nationale en valorisant l’apport de poètes provinciaux à la culture nationale et internationale, notamment de ceux et celles écrivant dans les langues minoritaires de France. En soulignant comment cette réflexion est profondément inspirée par les épistémologies autochtones ainsi que par les travaux de Tyson Yunkaporta, cette communication montrera comment un examen des « marges » peut nous encourager à provincialiser nos épistémologies, à remettre en question toute pensée hégémonique et à diversifier nos visions du monde.

Valentina Gosetti est traductrice de poésie et Associate Professor à l’University of New England, en Australie. Elle détient un Discovery Early Career Researcher Award de l’Australian Research Council pour un projet intitulé Provincial Poets and the Making of a Nation (DE200101206).

Vous trouverez plus d’information sur son profil sur :

Sa page personnelle 

Ses publications 

Son blog 

Pour alimenter la discussion, consultez:

Tyson Yunkaporta, Sand Talk. How Indigenous Thinking Can Save The World (Melbourne: Text Publishing, 2019)

Gosetti, V., Walsh, A., & Finch-Race, D. A. (2023). Reclaiming provincialism. Human Geography, 16(1), 87–94.